Amour Amour…« Vous n’aimez pas vos imperfections ?...

  • Par nathie1
  • Le Jeu 10 Sept 2015
  • Commentaires (0)

Quelqu’un les aimera pour vous ! » Vous connaissez sûrement le récent slogan d’un célèbre site de rencontres…

La 1ère fois que j’ai entendu ce slogan, j’étais vent debout en disant « Nooon ».

Pourquoi ça ? Car l’Autre, notre partenaire n’a pas pour fonction de nous aimer à notre place, de venir combler je ne sais quel manque ou venir réparer telle partie blessée chez nous.

C’est bel et bien là tout l’une des illusions de la plupart des relations sentimentales qui mène, sitôt passé l’élan, l’éclat du début, à la souffrance.

Car si l’Autre peut, dans le feu de l’amour naissant, donner l’impression de pouvoir combler un manque ou réparer une blessure intérieure, cela ne se peut durablement et conduit à une relation faussée.

L’amour ne se construit pas sur le vide mais sur le plein. Sur le plein des deux partenaires. Sinon cela va entraîner une danse interminable, une sorte de quête très particulière d’être « rempli » par l’Autre. Et c’est de là que naît la souffrance. Dans tout être non accompli par lui – même.

Amour7

L’Autre n’a ni cette capacité ni cette fonction. S’il l’avait, cela voudrait dire renoncement à l’autonomie, dépendance ; cela induirait de remettre à l’Autre les clés de son cœur et qu’il ait les pleins pouvoirs.

L’Autre ne vient donc pas combler quelque chose, il vient rajouter à. Rajouter à l’amour déjà présent en soi.

Voilà la clé, l’amour de l’autre, c’est comme une sorte de « bonus » et non la part essentielle.

La part essentielle se trouve dans l’amour de soi. Il ne s’agit pas ici de narcissisme, d’un élan egocentré qui servirait à s’auto – complimenter ou à nier la réalité de Qui l’on est. Il s’agit plutôt d’un élan sincère, lucide qui consiste à regarder l’ensemble des facettes qui nous composent. Les lumineuses comme les plus sombres donc les fameuses imperfections dont parle le slogan de ce site. Et de les accepter avec bienveillance et compassion.

Bien sûr, il ne s’agit pas d’en profiter pour s’en tenir à « je suis comme je suis » et s’empêcher d’évoluer.

Prendre acte de ce qui est là, en nous et poser un regard du Cœur. Car c’est ce regard aimant pour soi qui va permettre à telle facette de se dissoudre ou d’évoluer. Rien ne peut changer qui n’a d’abord été reconnu avant…

Et c’est en s’aimant soi de cette façon – là que l’on peut aimer l’Autre. Par ce regard du Cœur sur soi, on se permet - comme automatiquement – d’accueillir l’amour de l’Autre librement. Et non plus comme une attente, une demande, une attache, une récompense.

Evidemment, c’est une démarche intérieure, renouvelée, profonde que celle de l’Amour de soi.

Pour en revenir à cette publicité, si le slogan est réducteur, le petit film est plus « équilibré » puisqu’il  nous invite à être nous – mêmes.

Alors là, je dis « Ooouuuiii » ! C’est très exactement cela.

Le jeu de la séduction comporte souvent un jeu de rôles où l’on porte des masques pour ne pas se révéler vraiment.

Sauf que tôt ou tard, ma réalité refait surface.

Alors pourquoi ne pas la montrer d’emblée ?

Une relation authentique a besoin… eh bien d’authenticité, non ?           

En conclusion, j’ai envie de vous inviter à aimer. Oui, aimez vraiment. Et commencez d’abord par vous – même. Accordez à votre personne l’amour juste et vrai qu’elle mérite. Soyez sûrs de votre trésor intérieur. Faites – vous en le cadeau puis offrez – le au « monde ».

Z18

Certaines phrases sont issues de canalisations publiées ultérieurement...

Egalement publié sur le webmagazine Belle et Beau

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau