Dans la ronde, nous aussi...

  • Par nathie1
  • Le Sam 15 Mars 2014
  • Commentaires (0)

Je suis toujours amusée des réactions étonnées quant au fait que les coaches, thérapeutes et autres praticiens de l'accompagnement vivent des situations comme Monsieur et Madame Toutlemonde. Comment si nous étions des sortes d'extra - terrestres, d'êtres supérieurs dotés d'une conscience nous mettant définitivement à l'abri des affres de la vie...

Comment donc ? : vous doutez parfois ? Et puis, vous divorcez aussi ? Vous avez des problèmes de voisinage ? Votre ado fait sa "crise" d'ado ? Non, mais tout fout le camp ! Où va t-on si vous aussi... ?...Soli

La vie n'est pas un long fleuve tranquille. Non, nous ne sommes pas imperméables et ne passons pas toujours à travers les gouttes. Simplement, ce qui est différent quand on a fait un travail sur soi, c'est tout d'abord le déclic, la conscience de ce qui se passe, se joue là. Ensuite, l'interprétation, le sens, la coloration que nous allons donner à la situation auront une autre dimension car on sait que là se trouve LA clé de tout ce qui va s'enclencher derrière puisque, selon le regard que l'on pose sur tel évènement, ce que l'on ressent et ce que l'on fait sera différent.

On sait aussi les bienfaits des émotions, qu'il convient de prendre en compte, comme on le fait quand des voyants s'allument sur le tableau de bord de notre voiture. Enfin, on va piocher dans notre boîte à outils. Et si l'on en a plusieurs, c'est mieux car comme l'a écrit Maslow "à celui qui n'a qu'un marteau, tous les problèmes sont des clous" alors que parfois c'est d'une tenaille, d'une pince ou d'un rabot dont on a besoin.

Et puis, tout ceci nous rapproche considérablement de vous. Quand on a vécu, ressenti viscéralement, la compréhension n'est - elle pas facilitée ? Plutôt rassurant, non ?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau