Débat avec Matthieu Ricard

  • Par nathie2012
  • Le Mer 16 Mai 2012
  • Commentaires (0)

matthieuricard15-05-2012.jpgHier soir, j'ai eu la chance de participer à un débat autour de Matthieu Ricard sur le thème du bonheur et de l'altruisme. Moine bouddhiste, interprète du Dalaï Lama, photographe, écrivain, il sillonne le monde pour promouvoir ces valeurs. Pas besoin d'être bouddhiste ni même de se reconnaître dans cette forme de spiritualité pour être interpellé par son sens de la pédagogie et sa finesse d'analyse.

Dressant tout d'abord le tableau du bonheur égoïste qui ne tourne qu'autour du "Moi, Moi", Matthieu Ricard nous a décrit cette bulle d'ego dans laquelle tout est tempête dans un verre d'eau, dans laquelle nous sommes réactifs à la moindre insatisfaction, sur-gonflés de vanité par le moindre de nos succès. Bref l'assurance d'une vie inconfortable et peu gratifiante pour soi et pour les autres.

Avec beacoup d'humour, il nous a interpellé sur  notre vulnérabilité à l'égard du regard d'autrui à tant vouloir partir d'abord de soi. Rappelant que, selon lui, on ne se construit pas contre les autres mais bien avec les autres tant nous sommes interdépendants et interconnectés. Car bien que maladroits, ignorants, nous poursuivons un seul et même but : atteindre le bonheur ! Là se trouve la clé du bonheur altruiste.

Evoquant la notion de BNB (Bonheur National Brut) développé par le Bhoutan depuis 1972 et maintenant étudié par les Nations - Unies, Matthieu Ricard nous a appelé à la simplicité volontaire, non pas pour perdre mais bien pour gagner en bien être.

Il a poursuivi par la présentation d'expériences scientifiques sur15 ans à propos des effets de la méditation sur la neuro-activité du cerveau. Les résultats affirment que celle- ci change au bout de quelques mois seulement de pratique quotidienne de 15 mn de méditation. Comme l'on fait ses gammes au piano, la régularité et l'effort pour développer nos pensées de bienveillance, naturellement présentes en nous, amènent un changement dans plusieurs zones du cerveau.

Enfin, avant les questions de la salle, Matthieu Ricard nous a fait le cadeau de magnifiques photos de son lieu de vie au Népal tout en commentant les 110 projets réalisés ces 12 dernières années avec son association "Compassion en action" http://www.karuna-shechen.org/fr/accueil.html

Une sérénité contagieuse que l'on a tous constaté au sortir de la salle... Une bien belle rencontre

gratitude Optimisme Bonheur Matthieu Ricard

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau