Je veux que ça change !

  • Par nathie1
  • Le Lun 21 Mars 2016
  • Commentaires (0)

Un pasCette phrase, cette injonction - là, nous l'avons tous prononcée, tous entendue. "Je veux que ça change !", "je demande que ça change !"

Vouloir, demander, OK. Et accepter ? Oui, est - ce que j'accepte que ça change ? D'ailleurs, le "ça" met plutôt les choses à l'extérieur de nous, comme si le changement devait se manifester en dehors de nous. Simplement, on sait bien que l'extérieur reflète notre intérieur. Tout commence par soi.

Donc, est -on prêt à dire, avec autant de force, "oui, j'accepte de changer !" ? Et accepte t-on de laisser partir les bénéfices secondaires souvent attachés à une situation, même la plus souffrante ? Est - on prêt à passer cette porte qui nous mènera vers une autre version de nous - même, plus libre, plus lumineuse ? Est -on prêt à la persévérance que cela va peut - être nous demander ? Est -on prêt à voir le puzzle de notre vie s'imbriquer autrement ?

Comme beaucoup de thérapeutes, je vois parfois, dans mes clients, des personnes affichant une détermination sincère et quand vient le changement, retourner en arrière car cette zone - là comporte habitude, une forme de sécurité, celle de ce qui est connu. Parfois, nous sommes pourtant "à 2 pas du buffet", de la ligne d'arrivée.

Y a rien à juger. C'est OK. Simplement, je crois qu'il est important de l'assumer. Pas pour s'auto - flageller et se déclarer incapable d'évoluer. L'assumer pleinement, assumer le choix que l'on fait de retourner en arrière, de ne pas aller plus avant car alors, on sort de la posture de victime. Et ça, c'est assurément un très grand pas. Un pas fondamental. Celui - là même qui, la prochaine fois, nous mènera, à coup sûr, au - delà de la ligne d'arrivée.

Issu de mon blog "Les Mots à l'âme"

Ajouter un commentaire