Merci

  • Par nathie1
  • Le Jeu 12 Juin 2014
  • Commentaires (0)

Une envie ou plutôt un élan à dire MERCI ! Ce Merci, je l'adresse aujourd'hui à toutes les personnes qui effectuent avec moi un travail énergétique.

Oh parfois, il n'y a pas une demande spécifique quant à l'outil. C'est vrai, le Reiki, c'est quoi ?... C'est juste que quelquechose ne va pas - physiquement, émotionnellement -, les encombre, ressurgit d'un passé que l'on croyait bien verrouillé. Elles ont toutes en commun de vouloir aller mieux, de vouloir vraiment avancer. Ah, ça, ça me plaît !...Merci2

Ces personnes sont aussi toutes différentes : il y a là un problème récurrent de migraine ou une difficulté avec son image, ou bien encore des difficultés relationnelles, une estime de soi dégradée, une blessure fondée dans l'enfance, un traumatisme, des abus, du harcèlement, une douleur au pied qui résiste, du stress, un burn out pas bien loin, et aussi revenir d'un clap de fin souhaité et qui n'a pas eu lieu.

Ya pas vraiment besoin de tout dire en énergétique, surtout si c'est douloureux. Ni même de revivre les évènements. Souvent, les choses se passent plus en douceur, plus dans la subtilité.  Comme dissoute par l'énergie qui va là où besoin. D'ailleurs, certains "cartésiens" (qui se reconnaîtront) peinent à faire le lien entre le soin et un changement qui parfois, se produit au bout de plusieurs jours. Car oui, le Reiki n'est pas une aspirine à l'effet instantané, une sorte de baguette magique. Cela demande d'être pleinement co - acteur de sa guérison et aussi, parfois, un peu de temps.

Alors pourquoi ai - je envie de dire Merci ? ...

Pour l'existence de cette énergie, oui. Pour la confiance que ces personnes m'accordent, bien sûr. Et aussi, pour la compassion, parfois très profonde qu'elles me permettent d'expérimenter. Car, quand je suis à l'autre bout (je parle là des soins à distance), souvent, des ressentis, des images me parviennent.

Oh je ne vois pas l'histoire, ce n'est pas non plus une prédiction. C'est plus un ressenti symbolique : voir quelqu'un mettre un smoking comme ayant plus de densité quand, quelques jours plus tard, j'apprends que des évènements lui ont permis d'être restauré dans sa fonction de père; sentir la rébellion, le refus de se soumettre chez un pré- ado en pleine crise de migraine sans savoir que la veille, il a eu une violente altercation avec sa maman; voir la bataille entre le blanc et le noir et la blanche colombe gagner, reflet d'un conflit intérieur issu du passé et dont je ne sais rien; ou des chaînes se briser, etc.... Parfois, y a juste des ressentis physiques. Y a en fait rien à comprendre, juste à laisser faire et à célébrer. Avec bienveillance et humilité.

Compassion parce que les émotions sont universelles. La tristesse, la colère, la rage, la stupeur, la culpabilité, la joie, etc... qui émergent de tout cela, nous les avons tous connu dans nos vies et nous en avons même parfois largement fait le tour. Et là, c'est comme se trouver relié à l'autre, traversé par ce qui l'habite. Juste un instant. Avant de reprendre, chacun, le cours de nos existences. Voilà pourquoi ce Merci.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau