En Route vers Soi

Ma boule de cristal m'a dit que...

  • Le Sam 03 fév 2024

Ma boule de cristal m'a dit que...

Je vais vous décevoir car je ne pratique pas la boule de cristal ni la lecture dans le marc de café

Et pourtant, j'ai souvent été qualifiée de Cassandre dans ma vie. Hum Cassandre, c'est pas souvent le fun ! Syndrôme du prophète... et « nul n'est prophète en son pays » comme dit le dicton

Avant même ma reconnexion en Conscience consciente à mon Soi sup, combien de fois mes proches ont pu me dire « t'as une p....n d'intuition quand même ! »

Et qu'est-ce que j'ai pu déranger avec cette espèce de scan qui voit au-delà, qui détecte le truc planqué sous le tapis. Ca attire autant que ça effraie.

Donc, très tôt, je me suis saisi de ça pour pacifier les classiques besoins de reconnaissance et d'appartenance si chers à nos personnages.

Yeah !

 

Si notre époque tourmentée a besoin de douceur, elle a aussi besoin de lucidité, de regarder en face et surtout voir au-delà de la surface de ce qui nous est présenté.

Allez, on se le dit entre nous... :

Allez, on se le dit entre nous... : les prédictions ne servent en réalité qu'à tenter de se rassurer dans un climat toujours plus anxiogène. Tenter d'avoir du contrôle sur ce qui nous paraît incontrôlable. Le propre de nos personnages humains. De boules de cristal en horoscopes en oracles en vidéos « d'énergies du moment » en messages des Guides en numérologie, etc...

J'ai fait le choix de réinvestir ma pleine Souveraineté. Et de vous accompagner sur ce chemin. Sur le fonds et la forme de chacun de mes accompagnements. Partant.e pour la Souveraineté ?, vous me trouvez alors à vos côtés !

"Bon, c'est ben joli tout ça mais où est-ce qu'elle s'en va là ?" murmurez-vous...

Depuis toutes ces années de prise de parole, vous m'avez souvent entendu parler de croisée des chemins.

J'ai aussi dit que le point culminant de cette croisée des chemins pour le collectif se trouvait sur 2020-2021. Puis début 2022, j'avais évoqué une année plutôt de merde à venir. Et tout du long, j'ai souvent rappelé la métaphore de l'entonnoir et donc du rétrécissement associé.

Une croisée des chemins, c'est un carrefour. Un choix entre différentes options proposées. Et ce choix fait, vient un temps de consolidation.

C'est donc un temps de grande responsabilité et une invitation à la lucide maturité.

Le choix est essentiel. Il fait le Positionnement. Et réciproquement. Le choix, pas seulement en spiritualité. A chaque instant dans nos vies concrètes.

Nous avons dépassé le point de croisée des chemins, sommes maintenant dans ce moment de la post-croisée des chemins. De consolidation donc. Ensuite sera déployé ce qui a été confirmé ou modifié.

C'est un temps très mouvant, très instable.

Et s'il y a, ces dernières années, beaucoup d'infos qui circulent, il y a tout autant de confusion car des éclats de Justesse et de Sagesse se trouvent mêlés à des éléments de nature très différente appelant, en chacun, un discernement toujours plus aiguisé et une attention au confort de se laisser aller à des concepts de surface.

Parce que nous arrivons à une fin de cycle. Et parce que cela, un paquet de « doss' » à pacifier remontent à la surface et pourtant la plupart du temps, nous en faisons nourriture réactionnelle, de division, concepts spirituels ou autres sans conscientiser que des engrammages subtils tricotent toutes ces histoires à travers nous.

Marionnettes que nous sommes souvent dans un grand théâtre qui se prend pour le Réel...

Ah je pourrais vous citer tant de situations d'actualité illustrant concrètement cela !

Voir au-delà, c'est voir les ressorts sous-jacents qui s'activent. Non pour interpréter, analyser, légitimer mais par Conscience incarnée. Vivre son incarnation avec les yeux de sa Conscience

 

Consolidation donc des choix faits par le collectif. Il y a un choix majoritaire dominant et des choix marginaux et certes tout coexiste. Disons que cela donne la grande direction.

La voix dominante est-elle forcément et systématiquement celle de la Justesse et de l'Intelligence de la Sagesse ?

L'actu toute récente des agris vient d'illustrer ceci...

Ca vaut aussi pour la spiritualité où un consensus issu le plus souvent des Traditions ou du New Age prévaut sur toutes les voies/voix « out of the box ». Un prêt-à-penser s'est installé sans qu'il soit possible d'en questionner certains éléments.

Comme en science, en archéologie, ceux apportant une nouvelle vision ou simplement un questionnement sur ce qui a été validé et jugé la référence normative sont souvent ignorés, moqués, diffamés, censurés. Pas d'invitation ici à la posture de victime ou martyr, juste dont acte.

Il est essentiel que, par delà le choix collectif, continuent de s'exprimer des choix différents, individuels AUSSI, qu'ils soient assumés. Non comme une mission, un étendard, émanant d'espaces blessés. Plutôt des espaces de plus en plus pacifiés en soi.

 

Bien sûr sur le plan individuel, rien n'est figé et des passerelles existent entre les voies. C'est à la lumière de 2020-2021 que nous pouvons mieux discerner ce que nous vivons présentement.

Et qui pour beaucoup s'avère déjà souvent anxiogène, inconfortable, questionnant. Chaque semaine, j'en fais le constat à travers les partages des personnes que j'accompagne

La division, la polarisation qui bat son plein, de plus en plus, sur chaque sujet ne fait que nous maintenir dans du réactionnel émotionnel. Et chaque fois que l'on entre en réactionnel, on répond à des engrammages et programmations. Ce sont des cristallisations qui ré-agissent à travers nous. Via notre personnage et notre âme polarisée


Et justement, dans ce temps qui va nous solliciter de plus en plus, la Centricité nous sera essentielle. Non fondée sur une forteresse qui tente de protéger mais sur un socle sensible ET solide, ouvert ET secure.

Quand le monde devient inconfortable, soit on veut le réparer/le sauver, soit on veut s'en débarrasser soit on compense soit on tente de le fuir soit on y appose un regard de déni.

 

Quelques-unes des options qui courent ici ou là :

 

▪️Continuer as usual et au bout du bout. Performance, croissance, consommation etc... Tout voir par le court terme. Passer d'une séquence à l'autre tout en la regardant en surface. Serrer les fesses tant que ça passe. Râler mais ne rien vraiment changer. Sparadraps et points de suture. Préférer le besoin de sécurité à celui de la liberté. Et même chez des personnes en chemin spirituel, la lassitude peut ramener à une forme de repli sur la bulle ultra perso, de « à quoi bon ». C'est souvent le sentiment d'impuissance qui gagne du terrain ici.

 

▪️Engager une nouvelle ère plus technologique, scientiste après celle dite industrielle où l'IA s'immisce dans tous les secteurs et jusqu'à l'humain augmenté. Passerelle vers le transhumanisme ?

Elon Musk vient d'annoncer le 1er homme pucé au cerveau. Plusieurs pays investissent de plus en plus dans la fabrication synthétique de viande, de poisson. Des robots sociaux ou spécialisés viennent pallier au manque de main d'oeuvre, au vieillissement de la population et à la baisse de la natalité. Un film vient d'être réalisé entièrement en IA.

Bien sûr, derrière tout cela, il est aussi et d'abord question de l'intelligence humaine des concepteurs et des utilisateurs. A quel degré ? A quelle fin ?

Ici règnent crainte, soumission, fantasmes en tout genre

 

▪️La Nouvelle Terre ou 5D comme une sorte de palier intermédiaire sans être une vraie sortie du plafond de verre matriciel, juste un espace reconfiguré dans une matrice réactualisée basée sur le lancement d'un nouveau cycle avec d'abord un âge d'or qui se termine inlassablement par un âge de fer (là où nous sommes actuellement).

Car je rappelle que la Terre n'est pas la matrice, elle est dans la matrice. Et en fait, y a plusieurs matrices.

Que la 5D est dans le plafond de verre astral et non en dehors. Il faut concevoir ce qui est appelé communément le passage dans la 5D comme étant non pas un changement d’univers sur le plan géométrique, mais vibratoire.

Simplement, on peut vibrer fort mais pas forcément Pur. Il est essentiel de distinguer l'intensité vibratoire ET la fréquence. Ou pour prendre une parabole, le volume de la radio ET la fréquence à laquelle vous vous rattachez (ondes AM ? FM?).

C'est d'ailleurs pour ça que parfois on ne se comprend pas avec quelqu'un. Pas une question de taux vibratoire mais de fréquence. Et aussi de coloration de Note-Source. Je développe pas ici.

D'où ma suggestion récurrente des intentions à partir du Soi supérieur et les mentions du Plan Ether Unifié.

Bref, tout ça c'est un peu comme si nous avions du mal à imaginer autre chose qu'une variante de ce que nous connaissons déjà terrestrement mais en mieux, un peu plus fraternel, plus ceci ou cela. Y a t-il besoin d'espérer ou croire en une autre dimension, en un nouveau paradigme pour incarner plus de fraternité ? Et si on commençait un peu dès maintenant et là où nous sommes ?

Cela comme si c'était le seul prisme par lequel regarder. Et la seule voie pour conjurer notre peur de la finitude.

De matrice, il est aussi question pour qualifier le ventre maternel. Imaginerait t-on ne jamais sortir de cet espace « transitoire » ? Et ainsi passer d'une matrice à une autre ? Qu'est-ce que cela dirait de nous alors ? Métaphore clin d'oeil terminée donc

C'est l'option dominante dans le milieu spirituel et légitimant finalement le chaos comme passage obligé vers une sorte de « renouveau ». Un "mal pour un bien" comme disait ma grand-mère

Même si la démarche se veut sincère et juste, voilà consolidées en réalité les pierres angulaires du mécanisme matriciel sans y apposer une Conscience approfondie et ultra discernante sur les ressorts sous-jacents tel qu'on le voit dans certains de mes ateliers Lucioles.

 

▪️La voie de la Conscience incarnée consistant à vivre l'incarnatif avec les yeux de la Conscience ET à Réaccéder à la Souvenance de l'Origine pour un retour au Plan Ether Unifié. Si cette voie est votre choix, là vous me trouverez pour vous y accompagner.

Faire cohabiter humanité et Divinité. Le personnage au service de la Conscience. Et non le contraire.

D'où la pertinence de poser une attention consciente sur nos choix ndividuels. Plus ils sont Éclairés, plus ils sont Libres

 

On termine par le support-boussole de mon fameux memo-Conscience en 5 points :

A partir de quel espace je m'exprime, j'agis ? Avec quelle intention ? Qu'est ce que je nourris en moi ? En dehors de moi ? A quoi je consens ?