En Route vers Soi

La spiritualité n'empêche pas les emmerdes...

  • Le Ven 15 déc 2023

La spiritualité n'empêche pas les emmerdes...

Non...., un chemin de Conscience n'est pas antidote à l'adversité !

Parfois, on peut avoir la croyance que la spiritualité est comme une baguette magique.

Si on passe les paliers, ben c'est sûr on va pouvoir vivre notre best life.

Ca fait partie de la confusion à propos d'un chemin spirituel que l'on voit comme l'effacement des défis ou à l'opposé comme chemin de souffrance ou de croix.

2 bouts d'une même ficelle de polarisation... quand la réalité est évidemment souvent plus nuancée

Ce que j'observe régulièrement en accompagnements et ici ou là, c'est que lorsque surviennent des challenges, des défis et disons-le des emmerdes, il apparaît difficile de faire de la spiritualité un socle sur lequel prendre justement appui

Non comme un refuge, un espace de fuite ou de diversion, un doudou, un outil à (sur)interpréter mentalement les évènements.

Plutôt comme l'axe qui permet de rester en Centricité, de rajuster sa position à la fois souple et droite.

Face aux petits et grands vents de la vie en incarnation, la spiritualité se voit vite reléguée au second plan. Pratique devenant alors décorative, passe-temps temporaire, hobby ponctuel.

L'identification pleine et totale à son personnage reprend le dessus.

Les mécanismes récurrents, les automatismes, le réactionnel immédiat, l'argumentation, la justification, la mentalisation, l'émotionnel drama queen, les stratégies en tout genre, l'action façon branle-bas de combat sont de la partie et dominent le jeu alors en cours

En réalité, y a aucun problème avec ça ! C'est notre structure existentielle, notre nature incarnative qui s'expriment.

Etre traversé par tout cela, le voir, le conscientiser et faire le pas de côté... de Conscience.

La question est « ne reste t-on pas enlisé là-dedans la plupart du temps ? »

Et même n'y a t-il une propension à le nourrir ? Le prolonger ?

A se confondre avec tout ce qui surgit jusqu'à ne plus discerner ce qui est à l'oeuvre et encore moins se Saisir de la situation avec l'Intelligence de sa Sagesse ?

Du coup, quel sens au chemin de Conscience ?

Ah oui, ça fait plus que UNE question !

 

Vous vous souvenez peut-être que j'avais dit début 2022 que l'année serait, pour le Collectif, une année de merde. On n'a pas été déçus, c'est vrai...

A titre personnel, ce fut 2023. Florilège de défis et de "fucking" bazars... En bref et liste ici non-exhaustive : campagne de diffamation publique à mon égard, contrôle administratif et procédures associées ubuesques de bout en bout, défis santé etc...

Alors oui y a eu des moments de tremblements, de sensations de sol qui s'ouvre sous mes pieds, de vertiges aussi. De fugaces sentiments d'injustice. De profonds ras-le-bol. Des « à quoi bon ?! ». Des envies de tout arrêter. Des larmes aussi. Ben ouais j'en ai chialé quelques 10 mn face à la rudesse de certaines situations.

Je suis humaine. Comme vous. Et quand bien même certain.e.s d'entre vous font la projection de me voir en haut d'une montagne, à des années lumière... des affres simplement terrestres.

Comment donc ? ! Et je ne m'en suis pas répandue en stories et reels en série ? Rien à cacher autant que rien à revendiquer. La pudeur n'est-elle pas une forme d'élégance ? Et mes communications ne servent qu'à servir, non comme une leçon mais un éclairage ou a minima un clin d'oeil de sens. Dans tous les autres cas, je suis plutôt à m'abstenir.

Je suis incarnée et tout à fait en lien avec ce qui se passe dans cette dimension. O combien.

Et comment pourrais-je vous accompagner alors dans ce que vous vivez et pour vous soutenir à le dépasser ? Et oui quitte à bousculer en vous ce qui résiste ou blablatte en boucle

Ce qu'il y a, c'est que ma Conscience est incarnée. Mon chemin est de Conscience incarnée. Le spirituel se vit dans mon quotidien. Il n'est en rien séparé du concret.

Comme je l'ai déjà dit, je fais feu de tout bois. A chaque jour, à chaque instant. Et c'est bien sur la Conscience que je prends appui, vers le spirituel, en ma profonde intériorité que je me tourne alors encore plus dans ces séquences.

Non pour faire prière de mendiant !

Pour faire ma part. Pour voir en lucidité, en responsabilité. Et surtout voir au-delà.

Discerner de façon toujours plus aiguisée. Cultiver l'orfèvrerie sur chaque pas de chaque séquence.

Ecouter en profondeur ce qui se vit, se dit, se joue.

Adopter systématiquement le pas de côté. Asseoir toujours plus ma Souveraineté. Avoir foi en ma Puissance.

 Garder le cap des pas vers me Rendre Libre.

 

Ah facile me direz-vous puisque vous êtes reconnectée en Conscience consciente à votre Soi sup !

Le Soi sup n'est pas le génie de la lampe qui exauce les vœux et arrange les petites affaires du personnage.

Il est la Souvenance de l'Origine. C'est la fréquence la plus élevée. Cette part qui Eclaire et Inspire.

Parfois, Ok il peut passer les mouchoirs...  avant de lever les voiles de ce qui est juste et utile.

Emanant du Plan Ether et donc de la Vraie Lumière, il n'y a pas d'interférence. Il y a invitation.

 

Alors si l'on s'ouvre à cette dimension, le Positionnement au Diapason se rejoint plus vite.

Evidemment si l'on se montre souple et humble à laisser de l'espace et du temps à la Conscience de nous souffler l'expression et l'action alignées car dans la sereine Clarté. Et ce, quels que soient les évènements.

Et c'est ce qui a, concernant dans mes situations persos évoquées ci-dessus avec de nombreux retournements surprise tout aussi « farfelus » que la situation première.

 

Alors face aux défis, aux "emmerdes" du champ terrestre, cela suppose d'accepter de regarder en face, vraiment en face. Et quoi qu'il puisse se révéler.

Pacifier ce qui est touché. Et discerner toujours plus sur quel espace en soi plutôt que présupposer blessures d'enfance, karma ou que sais-je. Voir au-delà des interprétations, des évidences automatiques.

Cesser de consentir aux camisoles de force que sont les conditionnements , prêt-à-penser perroquets et dogmes de multiples voies dites spirituelles ou de dev perso.

D'accuellir ne serait-ce que l'idée que la suite puisse prendre une autre tournure que celle voulue voire exigée par notre personnage.

S'ouvrir à changer sa « posture » plutôt que prétendre le changement.

Et rajuster son Positionnement jusqu'au Diapason.

 

Plus le challenge est grand, plus il s'agit d'un Big Doss' pour soi, plus les résistances sont grandes.

Plus les séquences de notre ère vont côtoyer les turbulences, plus nous serons sollicités voire éprouvés

Donc plus il convient d'avoir cette « écologie » spirituelle bien ancrée

Car la Conscience incarnée, c'est veiller au liant entre spirituel et matière