En Route vers Soi

Matrix vu autrement

  • Le Ven 01 sept 2023

Matrix vu autrement...

Des années que l'on me dit "comment ça, t'as jamais vu Matrix alors que tu parles de matrice ?!"

Ben non, ce type de films n'est vraiment pas mon kiff. Trop de bagarres. Pas besoin de cela pour mon chemin de Conscience. Sans l'avoir vu, cette histoire de pilules résonnait bancal. Pilule bleue = dodo, pilule rouge = Réveil. Dans ma vision, c'est plutôt pilule verte que la juste voie...

A force de m'entendre dire cette insistante suggestion, je me suis donc penchée il y a peu sur Matrix 4. Ca fera l'affaire, c'est le dernier, il résume tous les autres a priori.

Et là, je me suis clairement demandé comment les spectateurs avaient pu prendre cela pour une sortie de matrice, une voie qui Rend Libre. "Ben voyons donc !" comme disent mes amis québécois

Cet été, il m'a été soufflé de voir les autres Matrix, les précédents. Ah bon ? Tout aussi édifiants pour peu qu'on entende, qu'on voit AU-DELA de ce qui est présenté.

Oui, ces films sont bourrés de messages et éléments "initiatiques" ou pseudo-initiatiques. Simplement, leurs fonds sont fondés sur la dualité, la polarisation et la multiplicité des matrices. De sortie de matrice.s y aucunement là-dedans !

 

J'aurais vraiment beaucoup à en dire. Résumons brièvement...

Néo, le héros, n'est pas hors matrice. Il est aussi dans une matrice.

Il n'est pas l'Elu. Il le dit lui-même. Et il est utilisé par la matrice pour relancer une / des matrices remodelées. Et dans le 4, il le fait très très bien... Vive la Nouvelle Terre façon arc-en-ciel, 5D et compagnie. Toujours dans la matrice donc. Juste une prison un peu plus vaste et repeinte en couleurs. Le héros utilise aussi la matrice. Je te tiens, tu me tiens par la barbichette... Au game continuons de jouer chacun à un bout de la ficelle... matricielle

A plusieurs endroits, il est question du choix et de l'illusion du choix. Nous voilà dans le domaine du consentement... éclairé ou non-éclairé. Je vous parle souvent de cesser de consentir. Eh bien dans Matrix, c'est à y regarder de près... Il est des choix... conditionnés par nos engrammages, mémoires, cristallisations dans notre champ informationnel à travers nos personnages et nos âmes polarisées (cf ateliers Lucioles)

Tout est uniquement vu par le prisme de la dimension terrestre. Comme dhab, rien ne semble exister en dehors de cela. Sommes-nous seulement un être humain terrestrement incarné ? Est-ce cela la Souvenance de l'Origine ? De qui nous Sommes Vraiment ?...

Dans le n°2, il est clairement dit que la Prophétie est un mensonge. Elle fait partie du système matriciel. Comme tout le reste. Et Morpheus s'est bien fait avoir sur ce coup là et en plus de consentir à cette chimère, entraîne les autres. Tout est fondé comme par couches, comme en mode poupées russes. Une illusion cache une autre illusion. Une falsification en cache une autre. Une matrice, des matrices superposées ou parallèles. Cela fonde des réalités mais qui ne sont pas le Réel (de l'Origine)

Que dire de la parole donnée par le démiurge dans le n°3 ?! Quand on sait que la matrice a été fondée par l'interférence et l'altération du Verbe (cf atelier Lucioles Sophia autrement). Alors la parole...

Le n°4 nous montre plusieurs éléments du bagage apposé à l'entrée du plan de l'astral sur chaque âme entrant dans le champ incarnatif. Par exemple, une scène autour de la gorge / bouche est éclairante. Pour l'évoquer quelquefois en accompagnements, les personnes ayant vu cette scène ont pu en voir un Rappel très douloureux.

Dans le n°4, c'est la fête à la fantasmagorie Flammes Jumelles à travers Néo et Trinity. On voit là ce que j'explique diversement depuis des années à propos de l'utilisation de la proximité vibratoire (ou intrication quantique pour le dire autrement) à l'Origine par la matrice. Y a une séquence où le boss de la matrice explique cela en détail à coup de code-source, de proximité utilisée, de distance maintenue, du rôle des émotions. "Qu'est-ce qui valide ta fiction et en fait une chose réelle ? L'émotion. Les émotions sont plus faciles à contrôler que les faits. La clé de tout ça ? Toi et elle. Brûlants de désir d'avoir ce que vous n'avez pas tout en craignant de perdre ce que vous avez. Pour 99,9%, c'est votre réalité, le désir ET la peur".

Sauver Trinity qui, elle-même, est venue pour sauver Néo. Voilà voilà... Ca nous rappelle un paquet de trucs... A ceux qui ont des Oreilles pour Entendre... Quel meilleur hameçon que le sauvetage d'un être aimé, les retrouvailles avec et en bonus, la mision, sauver la Terre, l'humanité ? Tous les ingrédients utiliséss par les énergies matricielles au moment du Passage et qui nous ont fait revenir, vous et moi, en incarnation.s.

Ce qui se passe dans le plan astral polarisé, dans le plafond de verre matriciel, quoi que soit sa nature intrinsèque première, cela est détourné, utilisé, manipulé, dévoyé, falsifié par la matrice. Et il n'y a pas à changer la matrice.

On ne sort pas de la matrice en étant incarné puisque l'incarnation est dans la matrice. On peut « juste » alléger le joug, le poids de ses ressorts en conscientisant de plus en plus le game, en le nourrissant de moins en moins par la désidentification (pas la dissociation).
Le fait de voir et rester le moins possible dans ce qui est induit (réaction, émotion...) est essentiel. Voir une matrice, un ressort de la matrice, c'est déjà ne pas s'y identifier. C'est ça le pas de côté
Conscientiser que tout ceci est comme un film dans lequel on a un rôle, un costume.
C'est une réalité, oui. Pas le Réel Absolu.

Imaginez un acteur dans une pièce de théâtre : il revêt le costume, il joue, incarne, vitle personnage tout en sachant en dedans qu'il ne l'est pas en vrai

Et si l'on se Saisit avec l'Intelligence de notre Sagesse de ces ressorts matriciels, on peut s'en servir pour identifier ce qui réagit en nous donc ce à quoi on s'identifie encore (besoin de reco par ex.), d'éclairer nos cristallisations (blessures, mémoires, programmations) et poser l'intention de faire « remonter » en Conscience conscience ce qui est juste et utile, d'accéder à la Souvenance (de l'Origine). Tout cela non dans l'indifférence, un faux détachement mais dans une sorte de distance (auto) bienveillante

Si nous ne sommes pas Libres, en devenant conscients que nous ne le sommes pas, nous pouvons commencer à le devenir.
Comprendre qu'ici on s'entraîne à Se Rendre Libre

Il y a à comprendre les limites dues à l’incarnation (programmations, mécanismes,...) et la séparation par la matrice qui empêche une connexion libre avec le plan Ether Unifié
C'est un Retournement et ainsi peu à peu il devient plus facile de discerner ce qui éclaire de ce qui éblouit, de distinguer l'orfèvrerie et la mécanique des programmations en soi, comme des poupées russes, de maintenir le cap autant que se laisser traverser, de veiller à ce qui est nourri, consenti tout en profitant des instants de beau, de joie du voyage en incarnation sans s'y identifier et sans s'y attacher car les sachant de simples instants

Ainsi la seule possibilité d’en sortir totalement est d’en être Conscient pour rejoindre  la Source au moment du Passage.
 

Auto-Retournement... Et il n'est de Retournement que d'auto-Retournement

 

matrix matrice dualité nouvelle terre 5D flammes jumelles