ACTESSENCE, un espace préservé de soutien en Conscience pratique et ludique, vous connaissez ? Détails par ici !

En Route vers Soi

Qui ne dit mot consent...

  • Le Lun 11 sept 2023

ChutQui ne dit mot consent

Ce dicton populaire nous rappelle la puissance ET la responsabilité de dire

Combien de fois la parole est tue... pour ne pas blesser, par peur de déplaire, d'être catalogué, jugé, vilipendé

Par sentiment d'indignité et d'illégitimité aussi. Qui suis-je pour prendre parole ?

Je l'entends si souvent cette phrase en accompagnements

En réalité, la parole est si malmenée en ce monde : censurée, auto-censurée, manipulée, vide de sens, narcissique, outil de lutte ou de domination.

En arrière-plan de l'expression, c'est celle du positionnement. Et même du Positionnement. Celui au Diapason comme je le nomme. Celui émanant d'un espace en soi pacifié, solide, secure autant qu'ouvert et sensible. Celui qui permet le Oui et le Non d'Intégrité.

Ah le Non d'intégrité en voie spirituelle s'est vu tellement passer à la trappe par le poids du Oui de l'amour inconditionnel frisant le Oui sacrificiel de l'abnégation. C'est ce Oui qui mène à CONSENTIR.

Le Non d'Intégrité ne porte aucun germe de rébellion, de lutte, de rejet. Il est ce qui redresse, sait dire ses limites, son territoire, son amour pour soi. Il est ce qui, voyant la nature de ce qui est, se donne le droit de choisir, de rompre au sens élevé de ce terme. Il permet de passer de subir à choisir.

Chaque fois que l'on se tait, on fige des parts de soi. Chaque fois que l'on se tait, on laisse l'espace disponible à d'autres voix qui alors finissent par devenir la voie dominante, la pensée dominante et uniformisante. Et ensuite, on pourra toujours se demander, en aparté, à voix basse, à mots couverts s'il n'y a pas quelque chose qui décidément cloche en ce monde qui va a vollo [oui je sais que cela s'écrit autrement mais j'aime l'écrire ainsi alors j'ose et persiste]

Chaque fois que l'on prend parole ajustée, on invite un autre à faire de même. A oser dire, se dire

Oser dire, à partir d'espaces pacifiés en soi, au-delà des hameçons même brillants, c'est aussi honorer la Souvenance du Verbe d'Origine. La Souvenance et non le souvenir. La Souvenance dans la Conscience qu'Il n'est pas de ce monde de dimension duelle terrestre. J'en parle en détail dans plusieurs de mes ateliers-soins Lucioles

Prêt.e à OSER DIRE ?

Actu ! :

Cycle "Quitte ton père et ta mère"

du 26 au 28 Avril

Infos sur la page dédiée

Fb img 1562433361052